5 Facteurs décisifs pour le choix d’un four à micro-ondes

1. Cuisine

Le premier facteur à prendre en compte lors du choix d’un four à micro-ondes est celui lié à la cuisson : il faut notamment évaluer les modes de cuisson disponibles et leur puissance respective. four à micro-ondes Un four à micro-ondes qui permet de créer différents modes de cuisson sera un produit plus polyvalent et capable de cuire des aliments même de manière plus traditionnelle par rapport à l’utilisation des seuls micro-ondes ; pour cette raison, ces fours à micro-ondes sont souvent achetés comme de véritables substituts aux fours encastrables traditionnels (pour en savoir plus, consultez notre guide d’achat de fours électriques traditionnels).

Quel type de cuisson peut-on faire avec un four à micro-ondes ?

Ceux qui décident d’acheter un four à micro-ondes sont généralement attirés par l’idée de réduire le temps passé à cuisiner : l’un des avantages de la cuisson au micro-ondes est la réduction du temps de cuisson. Les autres avantages de la cuisson aux micro-ondes sont qu’ils permettent de cuire et de chauffer les aliments de manière plus uniforme, ce qui contribue à préserver les nutriments. Les micro-ondes ne brûlent pas non plus les aliments : cela produit moins de substances potentiellement nocives, telles que les HAP et les amines hétérocycliques (ce qui est le cas lors de la cuisson des aliments selon des méthodes traditionnelles utilisant des températures très élevées). Par conséquent, si les micro-ondes offrent des avantages nutritionnels, les aliments ont souvent une apparence et une consistance différentes de celles de la cuisine traditionnelle. On trouve aujourd’hui sur le marché des fours à micro-ondes qui, en plus de cette technologie spécifique, sont équipés de différents modes de cuisson tels que le grill, la cuisson ventilée, la cuisson à la vapeur. Ce sont de véritables hybrides qui, dans de nombreux cas, permettent de remplacer le four traditionnel. Voyons ci-dessous quels modes de cuisson vous pouvez trouver en achetant un four à micro-ondes :

Grill : ce mode de cuisson est similaire à celui des fours électriques classiques. Les micro-ondes ont un élément chauffant qui génère la chaleur nécessaire pour cuire les aliments à haute température. L’élément chauffant peut être rétractable ou serpentin et, étant donné la petite taille de la chambre de cuisson, vous pourrez obtenir l’effet croquant ou “croustillant” en très peu de temps ;
Micro-ondes + grill : permet de faire fonctionner les micro-ondes en combinaison avec le grill. Les aliments cuisent aux micro-ondes et sont dorés grâce à l’activation de la résistance aux phases alternées. Ce mode de cuisson est très utile pour les préparations de viande telles que les rôtis ou les viandes braisées, car il permet de conserver les jus des aliments à l’intérieur et d’accélérer les temps de cuisson par rapport à un four classique ;
Cuisson statique : comme les fours électriques classiques, certains fours à micro-ondes intègrent également ce mode de cuisson. Les éléments chauffants à l’intérieur du four, qui peuvent être plus ou moins hauts ou seulement plus hauts, produisent la chaleur nécessaire à la cuisson traditionnelle des aliments. L’activation de ce mode de cuisson transformera le four à micro-ondes en four électrique ;
Ventilé : ce mode de cuisson est également généralement réservé aux fours encastrés plus traditionnels, bien que les fours à micro-ondes soient de plus en plus répandus sur le marché. Dans les produits dont la cuisson est ventilée, la chaleur est distribuée par un ventilateur qui tourne à grande vitesse, ce qui permet la diffusion de l’air chaud à l’intérieur de la chambre de cuisson. Ce mode offre l’avantage de pouvoir choisir la température de cuisson des aliments, qui varie généralement de 100 °C à 220 °C, et d’ajuster le minutage en fonction du plat. Nous tenons à souligner que dans les modèles les plus avancés, les réglages de la température et du temps peuvent être réglés automatiquement en fonction des aliments (nous approfondirons cet aspect dans le paragraphe consacré aux fonctions incluses dans les fours à micro-ondes) ;
Ventilé + micro-ondes : ces deux modes de cuisson alternent pour rendre les temps de travail encore plus rapides. Ce système n’est pas très répandu parmi les produits actuellement sur le marché, mais lorsqu’il est présent, il permet de chauffer les aliments plus rapidement et sans en altérer la consistance, et de cuire certains plats particuliers ;
Vapeur : enfin, certains fours à micro-ondes (généralement des modèles plus particuliers appartenant à une gamme de prix élevée) permettent la cuisson à la vapeur grâce à une fonction de cuisson spéciale. Lorsqu’il est présent, ce mode exploite l’action des micro-ondes pour créer de la vapeur à l’intérieur de la chambre de cuisson et permettre ainsi la cuisson des aliments.

Quelle doit être la puissance d’un four à micro-ondes ?

En plus du mode de cuisson lui-même, il est également important d’évaluer la puissance générée par le four à micro-ondes (et la consommation correspondante, car une puissance élevée implique une consommation élevée).puissance du four à micro-ondes.

En ce qui concerne les valeurs de puissance qui peuvent être sélectionnées, il y a beaucoup de choses à faire et elles comprennent à la fois la valeur maximale et le nombre de niveaux qui peuvent être sélectionnés :

Puissance des micro-ondes : varie de 400 W à 1000 W. Une puissance supérieure excite davantage les molécules, ce qui permet de cuire les aliments plus rapidement (on parle généralement d’une différence de quelques secondes). Les produits qui offrent la possibilité de sélectionner différents niveaux de puissance seront plus polyvalents, car ils vous permettront d’utiliser les micro-ondes pour cuire ou chauffer différents types d’aliments (surgelés, à cuire, à chauffer) ;
Puissance du gril : doit être liée aux dimensions internes du four. Plus la puissance est élevée, plus la résistance chauffe rapidement. Plus le four est grand, plus le temps de chauffe sera long pour une même puissance. Il vaut donc mieux utiliser un four à micro-ondes avec une bonne puissance de gril. Les valeurs vont de 650 à 1200 W de puissance. La puissance du gril peut être sélectionnée ou fixée : cela dépend du type de four à micro-ondes. En général, les produits les plus simples ne permettent pas de choisir entre les différents niveaux, tandis que dans les produits les plus chers et les plus spéciaux, ce type d’ajustement sera également possible ;
Puissance de cuisson ventilée : comme pour le gril, dans ce cas également, la puissance pouvant être atteinte doit être liée à la capacité du four. Les valeurs varient de 1000 à 1500 W et dans la plupart des cas, vous pouvez choisir les températures de cuisson mais pas les niveaux de puissance, qui sont liés aux températures.

2. Programmes

La polyvalence d’un four à micro-ondes dépend également du nombre de programmes dont il est équipé : un bon nombre de programmes rend l’utilisation du four plus pratique, même pour des préparations autres que la simple cuisson au micro-ondes, et permet de réaliser un plus grand nombre de plats et de recettes, en automatisant dans certains cas le minutage et les méthodes de cuisson.

En plus des modes de cuisson classiques, de nombreux fours à micro-ondes intègrent une série de programmes préréglés pour vous aider à cuire les aliments : certains fours ont une programmation de base pour cuire les aliments également en fonction du poids et sélectionner automatiquement la puissance à utiliser. Les programmes les plus demandés par les consommateurs et les plus populaires parmi les modèles actuellement sur le marché sont ceux qui concernent la cuisson rapide, la décongélation rapide, le Crisp (Crispy ou Panacrunch chez d’autres fabricants) et la vapeur. Examinons en détail certains des principaux programmes, pour vous donner une idée de ce qu’il faut choisir et pourquoi :

Crisp, Crispy, Panacrunch : il permet de cuire les aliments en utilisant alternativement le micro-ondes et le grill (un peu comme le mode de cuisson), seules les puissances sont préréglées en fonction du type d’aliment et du résultat à obtenir. Ce programme peut être remplacé en utilisant uniquement le mode de cuisson à l’aide de l’accessoire appelé plaque à dorer ;
Vapeur : il s’agit généralement d’un programme préréglé qui permet, en appuyant sur un bouton, de faire cuire les aliments à la vapeur. Le programme de cuisson à la vapeur est directement lié à la présence du mode de cuisson spécifique ; selon le modèle, la cuisson à la vapeur peut se faire à l’aide d’un accessoire spécial (cuiseur vapeur à micro-ondes, fourni ou acheté séparément) ou plus rarement à l’aide d’un plateau à remplir d’eau. Veuillez noter que le four à micro-ondes peut être utilisé pour faire de la vapeur même sans programme spécifique, en utilisant un bol à micro-ondes, de l’eau et un film transparent ;
Décongélation : vous pouvez régler la puissance et décongeler les aliments (généralement, la puissance la plus faible est recommandée) ou rechercher la fonction de décongélation rapide que l’on trouve dans de nombreux modèles. Dans les produits les plus avancés technologiquement, le programme de décongélation est automatisé en fonction de l’aliment et de son poids. Dans ce cas, vous devrez utiliser le menu de navigation pour sélectionner la préparation à effectuer et le temps et le niveau de puissance seront automatiquement réglés ;
Chauffage : le programme de chauffage peut également être entièrement automatisé en fonction de la nourriture ou peut nécessiter le réglage manuel de la durée et du niveau de puissance. Quant à la cuisson à la vapeur, même sans la présence d’un programme spécial, il sera possible de chauffer différents types d’aliments avec le four à micro-ondes, en sélectionnant une puissance moyenne-faible et une période de temps relativement courte, variable en fonction de la quantité d’ingrédients ;
Programmes prédéfinis : pour certains fours à micro-ondes, il existe également des programmes qui permettent de cuire, décongeler, chauffer ou faire dorer automatiquement les aliments. Dans certains cas, si les modèles sont équipés de capteurs de poids, il suffit d’entrer le type d’aliment et son poids pour profiter des différents programmes de cuisson automatique. Les plus courantes sont celles pour la levée et la fermentation de la pâte et du yaourt, pour la cuisson à la vapeur, pour la cuisine classique, et pour le réchauffement ou la décongélation de plats très courants comme les lasagnes, les plats cuisinés, les surgelés, le poisson, la viande ou les légumes.

3. Fonctions

En plus des fonctions de cuisson et des programmes automatiques, les fours à micro-ondes sont également équipés d’un certain nombre de fonctions qui les rendent faciles à utiliser. Plus de fonctions de personnalisation rendent le four plus polyvalent et plus facile à utiliser. Fonction d’arrêt du four à micro-ondesNous vous présentons une courte liste des fonctions les plus populaires des fours à micro-ondes :

  • Verrouillage de sécurité : de nombreux fours à micro-ondes sont dotés d’un bouton de verrouillage pour empêcher les enfants de les activer par inadvertance ;
    Signaux acoustiques : la présence d’un signal acoustique à la fin de la cuisson vous rappelle de sortir les aliments et d’éteindre le micro-ondes (tous ne s’éteignent pas d’eux-mêmes). Vérifiez ensuite, si nécessaire, s’il est possible de gérer l’activation et le niveau des sons émis par le micro-ondes ;
  • Verrouillage du plateau tournant : la rotation du plat permet une cuisson plus homogène des aliments. Toutefois, dans certains cas, il est conseillé d’arrêter le plat, par exemple avec le mode de cuisson ventilée. Vérifiez si votre four en est équipé ;
  • Choix de la langue : dans certains fours, vous pouvez sélectionner la langue d’utilisation de l’affichage ;
  • Fonction déodorante : fonction permettant d’éliminer les odeurs désagréables du four ;
  • Fonction de nettoyage à la vapeur : fonction permettant de nettoyer le four à l’aide de la vapeur ;
  • Affichage en veille : certains fours ont un affichage qui se met en veille s’ils ne sont pas utilisés pendant de longues périodes. Utile pour économiser sur votre facture et faire des choix responsables ;
  • Bouton d’arrêt : bouton qui arrête le fonctionnement du micro-ondes.

4. Pratique

L’aspect pratique d’un four à micro-ondes dépend avant tout de deux aspects : la facilité d’utilisation et les dimensions générales. L’empreinte globale est presque toujours liée à la capacité interne

5. Accessoires

En fonction de la manière dont vous voulez utiliser le four à micro-ondes, c’est-à-dire du mode de cuisson que vous avez l’intention d’utiliser, il est important de voir quels sont les accessoires fournis avec le modèle que vous évaluez. accessoires pour four à micro-ondesLes accessoires fournis avec un four à micro-ondes, à l’exclusion des instructions, sont essentiellement

  • Plaque pivotante : surface de l’aliment qui, en tournant, améliore le processus de cuisson, le rend plus homogène et permet de réduire le temps de cuisson ;
  • Grill : un ou deux de hauteurs différentes, à combiner avec le gril pour faire griller les aliments ;
  • Plaque à dorer : à utiliser avec des programmes de cuisson spécifiques (Crisp, Crispy, Panacrunch) ou avec le mode de cuisson qui combine le micro-ondes et le grill pour faire dorer les aliments et leur donner un peu de croquant ;
  • Poignée ou crochet : utilisé pour retirer en toute sécurité la plaque de cuisson, les grilles ou toute casserole compatible ;
  • Vapeur : utile pour la cuisson à la vapeur, en présence ou en l’absence de la fonction appropriée ;
  • Bouilloire pour pâtes : un accessoire spécial pour la cuisson des pâtes ;
  • Leccarda : pour les fours à cuisson statique ou ventilée ;
  • Livre de recettes : une aide très utile pour les débutants.

Autres facteurs à prendre en compte lors du choix d'un four à micro-ondes

Les matériaux sont-ils importants ?

Oui, les matériaux externes et internes sont fondamentaux tant pour la sécurité (nous parlons de blindage) du four à micro-ondes que pour sa robustesse, sa stabilité et sa durabilité dans le temps. Préférez donc les matériaux solides comme l’acier et veillez à ce que le four ne soit pas cabossé, déformé et que la porte se ferme bien. Veillez également à ce qu’il ne surchauffe pas pendant l’utilisation (des températures plus élevées se produisent lors de l’intégration de grils et de modes de cuisson statiques). En bref, la structure d’un four à micro-ondes et les matériaux dont il est fait jouent un rôle très important. Considérez en outre la simplicité du nettoyage : l’acier est certes plus résistant qu’un revêtement céramique mais ce dernier, bien que moins ductile, est plus facile à nettoyer.

La marque est-elle importante ?

Une bonne marque offre non seulement des produits de qualité, conçus par des professionnels extrêmement compétents dans le domaine, mais elle est également fiable en ce qui concerne la sécurité des produits que vous achetez et leur intégrité. Et ne sous-estimez pas le fait que des marques plus connues garantissent souvent et volontiers un bon service à la clientèle avant, pendant et après la vente. De nombreux fabricants mettent en ligne du matériel d’information, des manuels d’instruction et même des livres de cuisine, par exemple, pour vous aider à faire un achat en connaissance de cause. Sur le marché des fours à micro-ondes, Whirlpool et Samsung sont en tête. Vous pouvez également trouver LG, Panasonic, Candy, Sharp, Severin et quelques autres marques plus petites.

Le prix est-il important ?

Oui, c’est le cas. Il va sans dire que des matériaux de construction, des programmes, des fonctions, des modes de cuisson, des dimensions et des accessoires plus robustes font augmenter le prix des fours à micro-ondes. Un modèle complet et polyvalent aura un prix beaucoup plus élevé qu’un modèle de base, sans fonctions spéciales ou peut-être utile pour ceux qui cherchent la seule façon de cuisiner avec les micro-ondes. Les prix commencent à 60 euros pour les modèles les plus simples, tandis que les produits les plus avancés technologiquement peuvent dépasser 300 euros. Nous vous recommandons toutefois de ne pas considérer le prix comme un indicateur de qualité, mais de choisir en fonction de vos besoins un produit plus ou moins simple.

Les questions les plus fréquentes sur les fours à micro-ondes

Comme le nettoyage d’un four à micro-ondes ?

Pour que le four à micro-ondes soit toujours efficace, dure plus longtemps et n’altère pas les aliments, il est important de ne pas endommager les composants et de maintenir le produit dans des conditions d’hygiène optimales à tout moment.
Mais comment nettoyer un four à micro-ondes ? Les savons traditionnels peuvent-ils être utilisés ou faut-il utiliser uniquement des additifs naturels ? Voyons de plus près comment effectuer ces deux types de nettoyage.

Comment nettoyer le four à micro-ondes avec des produits chimiques
L’utilisation de produits chimiques pour nettoyer les produits qui atteignent des températures élevées et entrent en contact avec les aliments est une opération à mener avec beaucoup de précaution. En fait, vous devez faire très attention à éliminer tous les résidus de détergent, car s’ils sont exposés à la chaleur, ils pourraient devenir volatils et attaquer la qualité des aliments.

Rôtis de viande : Une autre préparation qui peut être faite avec le micro-ondes en économisant du temps et des efforts est le rôti de viande. Tous les amateurs de ces plats savent qu’un rôti au four traditionnel prend beaucoup de temps, alors qu’avec le micro-ondes, vous réduirez considérablement ce temps.
Vous pouvez faire des rôtis de bœuf, de porc ou de volaille : bien sûr, le temps total varie selon le type de viande que vous décidez de préparer. Pour cuire un rôti au micro-ondes, il suffit de s’équiper d’un plat allant au four, de masser la viande avec de l’huile, d’ajouter des herbes aromatiques à volonté et de mettre l’appareil en marche. Nous vous recommandons d’utiliser la puissance maximale de votre four, en fixant une valeur comprise entre 650 et 750 W.
Sur la photo, vous pouvez voir un poulet entier que nous avons décidé de cuire dans un four à micro-ondes de dernière génération : dans ce cas, la fonction grill a également été utilisée, bien qu’il soit possible d’obtenir le même résultat même sans ce dernier mode.rôtir les fours à micro-ondes

Le four à micro-ondes est-il cancérigène ?

La réponse à cette question est non : aucune corrélation n’a été trouvée entre l’utilisation des fours à micro-ondes et l’augmentation des risques de contracter différents types de cancer.
Les ondes électromagnétiques qui permettent au four à micro-ondes de fonctionner ne sont nocives pour la santé que si vous subissez une exposition prolongée de très forte intensité, mais ce n’est pas le cas du four à micro-ondes. D’une part, il utilise des ondes électromagnétiques de faible intensité et, d’autre part, il est généralement utilisé pour des arcs de temps très courts.
De plus, le blindage de la porte et des murs rend pratiquement impossible la fuite des vagues. Cette théorie est donc aussi un faux mythe. La fuite ne peut se produire qu’en présence d’une porte endommagée, il faut donc être très attentif à l’intégrité du produit.

Le four à micro-ondes modifie-t-il les aliments ?

Là encore, la réponse est non : la cuisson au four à micro-ondes n’altère pas les nutriments des aliments. Dans certains cas, au contraire, les aliments cuits au four à micro-ondes sont également plus sains que la cuisine traditionnelle. En effet, les ondes électromagnétiques ont moins d’effet sur la stabilité des vitamines C et B hydrosolubles et permettent la production d’une plus petite quantité de substances indésirables.

Le four à micro-ondes peut-il interférer avec d’autres appareils électromagnétiques ?

Rien ne prouve que les fours à micro-ondes peuvent interférer avec d’autres appareils tels que les modems, les routeurs Wi-Fi ou les stimulateurs cardiaques. Il s’agit donc d’un autre faux mythe qui a son fondement dans le passé, car de très vieux modèles pourraient présenter ce problème. Ces types de produits ne sont plus sur le marché aujourd’hui, de sorte que même les produits bas de gamme ne présentent pas ce risque.

Quels sont les véritables dangers du four à micro-ondes ?

Bien qu’il ne soit pas un produit cancérigène, deux éléments fondamentaux doivent être pris en compte avant d’utiliser le four à micro-ondes : la possibilité de brûlures et la faible action antibactérienne de ce mode de cuisson.
En ce qui concerne le premier élément, le problème est lié à la fois aux ingrédients qui sont cuits et aux parois extérieures du four. Les températures atteintes peuvent en effet être très élevées, même de 100 °C. Il est donc conseillé d’éviter de toucher la surface extérieure du four et de laisser les aliments refroidir quelques secondes avant de les retirer. Pour surmonter le problème de la faible action antibactérienne, il est plutôt conseillé de ne pas utiliser le micro-ondes pour cuire des ingrédients anciens ou mal conservés. Par rapport aux méthodes de cuisson traditionnelles, en fait, le micro-ondes n’est pas aussi efficace sur les colonies bactériennes qui sont générées dans les aliments.